Diplômé! Et maintenant? 8 balises pour s’orienter

Une fois les études terminées, il faut se lancer dans la vie active. Décrocher un boulot quoi. Et si tes études ne furent pas un long fleuve tranquille, la recherche de ton premier job ne relèvera pas toujours d’une partie de plaisir. Quelles sont tes attentes? Quelles sont tes compétences professionnelles? Quelles sont les options de carrière possibles?…

Voici 8 balises pour te permettre de passer le cap → https://kutt.it/UiYx2T. Conseil n°0: ne pas traîner pour postuler.


#bonplan #travail #emploi #recrutement

Une charte pour encadrer les baptêmes étudiants

©reporters. La Charte fixe un socle de règles éthiques que les organisateurs seront tenus de respecter.

Les baptêmes étudiants seront encadrés par une charte contraignante. Elle fixe un socle de règles éthiques telles que l’interdiction des traitements dégradants, attentats à la pudeur, propos racistes, abus alcool ou autres chants sexiste. Les cercles qui ne s’y conformeront pas encourent des sanctions de la part des autorités académiques.

#étudiants #baptême #charte #enseignementsupérieur #folklore #enseignement

Source: https://kutt.it/6w9SsE

“Cyber help” une appli pour lutter contre le cyber-harcèlement

Développée par l’Université et la ville de Mons l’application cyber help – disponible gratuitement sur Appstore ou Google Play – permet au jeune d’activer une alerte dès la première agression. Il suffit d’un “tap” sur une icône pour faire un screenshot (capture d’écran) et envoyer un mail vers les personnes compétentes. L’émetteur du message est également prévenu; ce qui peut avoir un effet dissuasif.

#cyberharcèlement #cyberhelp #appli #bonplan #technologie

Source: https://kutt.it/eM6dxd

“Revenge porn” une proposition de loi est sur la table

Le Revenge porn – ou pornodivulgation – consiste à diffuser des images ou des vidéos intimes sans le consentement de l’intéressé.e. Et ce dans un but de vengeance. Ce phénomène touche surtout les femmes dont beaucoup d’adolescentes.

Une proposition de loi visant à sanctionner la diffusion non-consentie d’images à caractère sexuel va être examinée par la Commission Justice du Parlement. Elle prévoit une peine pouvant aller jusque 5 ans d’emprisonnement assortie de lourdes amendes; ainsi qu’une procédure de retrait rapide des photos/vidéos incriminées. L’auteur de l’infraction disposerait d’un délai de 6h pour supprimer les contenus litigieux s’il veut éviter les poursuites pénales.

#revengeporn#begov#justice#cyberharcèlement#internet
Source: https://kutt.it/jLOkvE