Vie affective

Le stashing ou le squelette dans le placard

 

Ton petit monde n’a aucun secret pour lui/elle.  Mais toi… tu ne sais rien du sien et si tu lui en parle, il/elle est évasif(ve), dit que rien ne presse, a toujours une excuse pour ne pas te présenter à ses potes ou à sa famille. Ton profil FB renseigne que t’es amoureux(se), le sien dit qu’il/elle est célibataire ou que “c’est compliqué”…  méfiance… tu es peut-être victime de stashing (de l’anglais to stash: cacher, planquer).

“On est ensemble mais on ne le dit à personne hein?”. Qui ne s’est jamais planqué dans un coin sombre de la cour de récré pour mettre au point avec sa moitié du moment cette stratégie dont un des objectifs était d’éviter les “Marc il est amoureux de Nadineuuuu! Lalalèreuuuu!”.  La vie d’ado c’est déjà assez gavant comme ça pour ne pas en rajouter une couche. Quand on a douze ans et que l’amour ne dure que quelques jours sinon le temps d’une récré ça passe…

Mais quand l’enfance s’en va, que l’adulte s’en vient et que la relation dure, refuser de l’assumer en la cachant à son entourage est une expérience (très) difficile à vivre: sentiment de culpabilité, perte de confiance en soi…  nous avons butiné sur la Toile à la recherche de conseils susceptibles de te tirer de ce mauvais pas: en parler, ne pas culpabiliser et…ne pas perdre son temps sont ceux qui reviennent le plus souvent.

Source : Le stashing, ou quand votre moitié vous planque

Bon plan, NTIC, Qualité de vie, Travail/Emploi

LinkedIn: 6 trucs pour que ça fonctionne

Ca fait des années que le petit monde du recrutement le martèle: pour décrocher un job il faut réseauter. A l’heure du 2.0 ça veut dire “Quoi?! T’es pas sur LinkedIn! Mais mon pauvre jamais tu trouveras un job!”.
A force de passer pour un homme des cavernes modèle 1.0 et d’être gaver jusqu’à en avoir les dents du fond qui baignent par les sucess-story du genre “Moi j’me suis inscris et 2h plus tard j’étais embauché comme data analyst dans une multinationale japonaise! Fais-le c’est super simple!” tu t’inclines. Tu te décides à t’inscrire sur le number one des réseaux sociaux professionnels: LinkedIn.
Cette petite capsule vidéo réalisée par un média spécialisé devrait pouvoir te mettre le pied à l’étrier car se créer un profil c’est bien mais qu’il remplisse son objectif à savoir te faire repérer c’est mieux!

 

Source: 6 astuces pour bien utiliser LinkedIn – Les Echos Start

Consommation, Santé

Bancs solaires: c’est dangereux c’est écrit en (plus) grand!

Les gestionnaires de bancs solaires devront renforcer l’information sur les risques liée à leur utilisation:

  • Une affiche – de taille A3 au moins – devra être installée à l’accueil et mentionner : « L’usage de bancs solaires peut provoquer le cancer de la peau ».
  • Toute communication devra contenir un message lisible et visible sensibilisant les consommateurs aux risques encourus
  • Il ne sera plus permis de vanter quelque effet positif que se soit lié à leur usage.

A partir de 2019 chaque centre de bronzage devra être équipé d’un appareil déterminant le type de peau de ses consommateurs. A défaut, le gérant devra les renvoyer vers un médecin pour obtenir une attestation médicale.

 

Source: Des affiches plus grandes sur les risques de cancer dans les salons de bancs solaires

Bon plan, Consommation, International

Les Erasmus bénéficieront d’une réduction chez Ryanair

Source: #YouthOnTheMove

Partir en Erasmus est une expérience enrichissante à bien des égards.  Et même si le dispositif prévoit une participation financière, il est toujours intéressant d’exploiter “un bon filon” qui permet de diminuer – un peu – la note. Et le partenariat Ryanair/Erasmus Student Network en est un. A partir du 01/09 les étudiants Erasmus en possession … Lire la suite de Les Erasmus bénéficieront d’une réduction chez Ryanair

International, Santé

November rain ou le blues de l’expat

Source: #YouthOnTheMove

Au début tout se passera bien. Tu surkifferas grave ta race jusqu’à ce que tout à coup…tu te surprennes à regretter les bisous piquants de Tante Augustine. Tu ne sais pas trop pourquoi mais tu te sens fatigué, seul et, pour parler franchement, un peu à l’ouest. Les anglophones appellent ce syndrome homesick, nous mal … Lire la suite de November rain ou le blues de l’expat