Regardez votre voisin de droite, regardez votre voisin de gauche…

Y a pas à tortiller du derrière, le taux d’échec dans le supérieur — près de 65% des étudiants échouent en 1e année — est vertigineux. Et ça fait des années que c’est comme ça. Un collège d’experts planchent sur des mesures susceptibles sinon d’arrêter la mécanique à tout le moins de l’enrayer. Il en va, d’après eux, de la qualité de l’enseignement supérieur wallon.

Parmi les idées dans les cartons de ces éminences grises: la mise en place de tests d’orientation obligatoires à l’entame des études et un début de cursus plus généraliste.

Des tests d’orientation mais pas que…

Les tests d’orientation — spécifiques à chaque filière — ne seraient pas contraignants; mais pourraient amener les autorités académiques à imposer des activités de remédiation à l’étudiant. Ils seraient par ailleurs inscrits dans un dispositif global comprenant entretiens individuels, activités de remédiation et suivi tout au long du cursus.

Choisir de manière progressive

Dans un grand nombre de cas l’échec est dû, d’après les experts, “à l’indécision de l’étudiant quant à son orientation, ainsi qu’à sa méconnaissance du contenu et des exigences de la formation sur laquelle il a porté son choix.”. Aussi proposent-ils la mise en place d’un dispositif d’orientation progressive. L’étudiant choisirait d’abord un secteur (sciences et techniques, sciences sociales, sciences humaines, droit et économie…), le choix du programme de cours s’affinant petit à petit — sur 2 ou 3 quadrimestres — avec l’aide d’un conseiller aux études.

Si l’ARES examine les diverses — il y en a 18 — mesures, la FEF, par la voix de son président Maxime Mori, a déjà exprimé son scepticisme concernant la pertinence du test d’orientation obligatoire dont “l’utilité n’a jamais été scientifiquement prouvée (…) Nous le redoutons d’autant plus que là où on l’a instauré précédemment (en polytechnique et en médecine), cela a finalement débouché sur un examen d’entrée.”. Chat échaudé…

Source : Un test obligatoire à l’entrée des études ? L’idée fait son chemin — La Libre


Regardez votre voisin de droite, regardez votre voisin de gauche… was originally published in Press room on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story.