Et pourquoi pas du volontariat cet été ?

Tu as du mal à trouver un job pour cet été ? Au-delà de l’aspect financier, tu voulais aussi bosser pour t’occuper et te sentir utile ? Pourquoi ne pas en profiter pour tenter l’expérience du volontariat ?
Quand on parle de volontariat, on pense souvent aux chantiers de volontariat à l’étranger, puisque c’est un excellent moyen d’allier mobilité internationale et aide à la communauté. Pour cette année par contre, l’étranger, ça va être compliqué… C’est donc l’occasion d’apporter ton aide à une association dans ton propre pays ! 🙂 Des chantiers/projets de volontariat en Belgique, c’est justement ce que proposent JAVVA et les Compagnons Bâtisseurs cet été !
JAVVA
Les chantiers proposés par JAVVA
Chantier de rénovation de l’école Enfance de l’Art, du 11 au 18 juillet à Templeuve ;
Chantier Nomade, du 26 juillet au 11 aout, 1 semaine en Flandre et 1 semaine en Wallonie ;
Chantier de rénovation d’un habitat groupé à Ham-sur-Sambre, du 19 au 26 août.
Les volontaires s’impliquent quelques heures par jour pendant une semaine ou deux dans des actions concrètes au bénéfice de l’environnement, des communautés locales et du patrimoine et en échange ils seront nourris, logés et choyés.
Cette année, il n’y aura pas de volontaires internationaux sur les chantiers JAVVA, mais les groupes seront constitués des différentes communautés linguistiques du pays ou encore de personnes en demande de protection internationale venant des 4 coins du monde.
Retrouve toutes les infos ici !
Conditions de participation
Être âgé d’au moins 18 ans
Participer à la formation sur l’interculturalité du 8 juillet
Coût
Les frais de participation à ce chantier s’élèvent à 85€ de frais de participation pour le chantier (20€ de cotisation annuelle + 10€ pour le fonds de solidarité + 55€ d’inscription)
Contact
hosting@javva.org
Les Compagnons Bâtisseurs
Que ce soit pour un week-end ou une à trois semaines, les Compagnons Bâtisseurs te proposent des chantiers/projets de volontariat à travers la Belgique.
Par exemple :
Rénovations au gîte Kaleo de Han-sur-Lesse ;
Construction de cabanes au domaine de Chevetogne (ados) ;
Construction d’un ponton + rénovation d’un lavoir pour le GRIMM ;

Retrouve toutes les informations ici !
La plafeforme francophone du volontariat
N’hésite pas à jeter un œil sur la plateforme francophone du volontariat, qui recense dans son onglet « Petites annonces » un tas de propositions de travail volontaire à travers la Belgique francophone.
Si tu as peur de t’ennuyer cet été, voilà donc de chouettes idées pour t’occuper de façon à te sentir utile à la société. Alors, tu t’inscris quand ?! 🙂

Où s’évader cet été ?

En temps normal déjà, les jeunes ont de plus en plus la bougeotte. Alors après des mois de confinement et à l’approche des vacances, vous avez plus envie que jamais de changer d’air ! Le premier hic, c’est que les belges ne peuvent pas encore voyager partout. Où peut-on aller ? On fait le point !
Et ton propre pays, tu y as pensé ?
Avant de viser les pays étrangers, as-tu considéré un instant ne pas dépasser les frontières et passer volontairement tes vacances en Belgique ? Et si c’était l’occasion de visiter davantage ton propre pays, de découvrir des magnifiques paysages que tu ne soupçonnais même pas ? D’en prendre plein la vue à maximum 3h de chez toi (et oui, on a vite fait de traverser la Belgique !) ?
En plus de découvrir davantage ton propre pays, tu pourrais l’aider à relancer son économie, qui a bien trinqué ces derniers mois.
Voici quelques idées de régions touristiques et dépaysantes en Belgique :
La région Dinantaise : tu connais peut-être la descente de la Lesse ? Alors tu sais déjà que le cadre est superbe ! Et il y a d’ailleurs d’autres belles choses à voir dans le coin, des tas de promenades balisées, de quoi passer quelques jours entouré de nature, dans un camping ou dans un gîte.
L’Ardenne (et oui, « LES Ardennes », ça désigne plutôt les Ardennes françaises ;-)) : si tu habites dans une grande ville et que les seuls coins verts que tu croises sont de petits parcs, tu devrais apprécier de pouvoir te ressourcer quelques jours dans une région où la nature est majoritaire !
La côte belge : bon, a priori, tu connais, mais n’est-ce pas agréable d’aller respirer l’air marin et de marche dans le sable, même si ce n’est pas très loin ? Selon où tu habites, tu peux même facilement te permettre l’aller-retour sur une journée, avec la garantie d’avoir changé d’air !
Durbuy et ses environs : tu n’as pas encore visité « le plus petit village du monde » ? Et bien c’est sans doute l’occasion de découvrir ce petit village au charme fou ! Compte-tenu de son attrait touristique, les environs du village sont bien développés également, et tu peux facilement passer quelques jours dans le coin sans t’ennuyer !
… et bien d’autres ! Cette liste est loin d’être exhaustive 🙂 Sois à l’affût dans les médias et sur les réseaux sociaux, de nombreux articles et autres reportages fleurissent sur internet pour te donner l’envie de découvrir ton petit pays !
Aussi intéressant tout cela soit-il, il se peut que tu aies déjà réservé depuis des mois un voyage à l’étranger, d’où l’importance pour toi de savoir si le pays en question a ouvert ses frontières (aux Belges) ou non. Nous allons donc faire le point « Europe » et « Hors Europe ».
En Europe
Voici l’état actuel de l’ouverture des frontières aux belges concernant les pays de l’UE, selon la dernière communication du ministère des affaires étrangères :
• Voyage autorisé : Allemagne, Autriche, France, Hongrie, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Suède, Suisse, Liechtenstein, Lituanie.
• Voyage possible moyennant conditions* : Bulgarie, Croatie, Estonie, Lettonie, Grèce, Portugal, Tchéquie, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Islande.
*Par exemple : voyage en voiture uniquement, test ou quarantaine obligatoire, etc.
• Voyage interdit : Chypre, Danemark, Espagne, Finlande, Irlande, Malte, Norvège.
Pour plus d’informations et les détails sur les conditions d’entrée de chaque pays de l’UE, actualisés chaque jour, voici LE site à consulter : https://reopen.europa.eu/fr
Hors Europe
C’est bien simple, à l’heure où nous rédigeons ces lignes, nous ne pouvons voyager qu’en Europe. Il faudra encore patienter pour pouvoir poser le pied sur les autres continents !
Plus d’infos :
La situation de certains pays peut changer de jour en jour. Pour t’informer régulièrement, n’hésite donc pas à consulter des sites officiels tels que :

Mes vacances et évènements annulés: quels sont mes droits ?

Pour assurer la santé de tous en cette période de crise sanitaire due au coronavirus, les autorités belges et étrangères ont adopté des mesures strictes entraînant l’annulation des vacances que tu avais programmées et des évènements auxquels tu comptais assister . Infor Jeunes fait le point sur tes droits !
Voyage à l’étranger
Depuis le 18 mars dernier, les voyages qui ne sont pas jugés essentiels (par exemple : pour le loisir ou à des fins d’études) sont interdits. Suite à ces restrictions, de nombreuses compagnies aériennes annulent leurs vols.
Grâce au droit européen des passagers aériens, tu es protégé de ces annulations. Tu as le droit soit au remboursement du prix du billet, soit à un billet pour un autre vol sous forme de « voucher », un bon d’un montant égal au vol annulé valable pendant une certaine durée (souvent un an). De manière générale, il semble que les compagnies privilégient d’abord la deuxième option. Pour accepter ou contester la proposition, consulte régulièrement ta boîte mail et remplis les formalités demandées.
Puisque le virus représente un cas de force majeure, indépendant de la volonté de la compagnie, tu ne peux pas prétendre à une indemnité supplémentaire.
Un conseil, ne réalise aucune démarche avant que ton vol ne soit officiellement annulé par la compagnie, au risque de ne pas pouvoir être protégé !
Si tu ne veux pas attendre l’annulation du vol par la compagnie et que tu disposes d’une assurance complémentaire, consulte les conditions générales de ton contrat pour savoir si elle peut t’indemniser. Cependant, il faut que tu saches que la majorité d’entre elles ne couvre pas l’annulation d’un vol en raison d’une épidémie.
En ce qui concerne la réservation d’un hôtel, d’une activité ou d’une voiture à l’étranger, tu ne disposes malheureusement pas des mêmes droits. Rien n’oblige le prestataire à te rembourser ou à t’offrir un bon, sauf si c’est inscrit dans le contrat que tu as conclu avec ce dernier. Cependant, n’hésite pas à le contacter pour lui demander un geste commercial.
Si tu as réservé un voyage organisé/à forfait (par exemple : vol et hôtel) auprès d’une organisation de voyage, telle qu’un tour-opérateur ou une agence de voyage, adresse-toi directement à elle. Comme pour les vols annulés, l’organisation doit soit te rembourser intégralement, soit te fournir un voucher d’un montant équivalent au prix du voyage, valable pendant au minimum un an. Aucun frais supplémentaire ne peut t’être réclamé pour la délivrance du bon. Si tu ne l’utilises pas après un an, l’organisation doit te rembourser intégralement dans les 6 mois après ta demande.
Évènement
Tu as sans doute entendu que tous les rassemblements de masse (par exemple : festivals, spectacles) sont interdits jusqu’au 31 août. Dans ce cas, l’organisateur d’un évènement a l’obligation de te rembourser ton billet ou de le reprogrammer à une autre date au même endroit ou a proximité, dans un délai de deux ans qui suit la date initialement prévue et sans pouvoir te réclamer de frais supplémentaires.
L’organisateur te fournit alors un bon d’échange d’une valeur égale au billet, que tu utilises à nouveau pour acheter ta place. L’organisateur te tient informé de sa décision par mail.
Si la nouvelle date proposée ne te convient pas, tu peux obtenir le remboursement pour autant que tu en apportes la preuve (par exemple : un billet d’avion qui prouve que tu es à l’étranger).
Plus d’infos ?
Retrouve plus d’infos sur le site du SPF Économie :

Gaming party : et si le jeu vidéo favorisait le contact social ?

Le jeu vidéo t’est étranger mais le titre de ce billet t’intrigue car tu cherches à élargir tes contacts sociaux ? Tu es passionné de jeux vidéo et à la recherche de nouveautés ? Continue à lire, tu y trouveras certainement ton compte !
Confinés, comment maintenir du contact social ?
Mesures obligent, nous sommes toutes et tous éloignés de nos proches. Dans une période où le contact social manque cruellement et peut nous impacter psychologiquement et physiquement, il est essentiel de trouver de nouvelles voies de socialisation. Et si le jeu vidéo en était un ?
Jeu vidéo et confinement
Haaaaaaa ce sacré Covid-19 ! Ses impacts sont considérables à de nombreux niveaux : humains, sociétaux, économiques, … Pour certains secteurs, c’est catastrophique mais si nous regardons du côté de l’industrie du jeu vidéo… C’est une tout autre affaire !Du 16 au 22 mars, l’institut Games Sales Data a relevé une hausse de 63% des ventes de jeux vidéo dans 17 pays en comparaison de la semaine précédente ! La vente de jeux vidéo et de consoles connaissent une hausse incroyable en cette période de confinement où chacun cherche à s’amuser chez soi.Même l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), après avoir inséré « l’addiction aux jeux vidéo » dans sa classification internationale des maladies, encourage les confiné(e)s à jouer en ligne !
Garder contact avec tes potes grâce au jeu vidéo ? Simple comme bonjour !
En cette période où nous sommes incités à rester chez nous, le jeu vidéo réunit plusieurs avantages à titre d’occupation : prendre le temps de découvrir cette riche culture vidéo-ludique, se divertir et surtout, être en contact avec tes amis.
En premier lieu, comment allez-vous parler durant la partie de jeu ?Idéalement, munis-toi d’un casque micro et choisis la plateforme qui convient le mieux à l’ensemble de ton groupe. Sur Xbox ou PS4, tu as notamment un chat vocal intégré. Steam met également à disposition de ses inscrits un chat vocal.Aucun de ces moyens ne te convient ? Pas de tracas, il existe également des logiciels te permettant de communiquer vocalement tel que Discord. Une fois ta plateforme vocale choisie, saisis ta manette ou ta souris et choisis ton jeu multi-joueurs !
En manque d’inspiration ? Pas de soucis, voici quelques noms de jeux vidéo pour t’éclater avec les copains/copines en réseau :
Apex Legend : battle royale où vous incarnez une Légende de votre choix afin de combattre avec votre escouade aux confins de la Frontière afin d’obtenir gloire et fortune.
Call of Duty Warzone : avec deux modes de jeux disponibles (battle royale et pillage), tu peux jouer jusqu’à 4 en équipe et tenter d’être les derniers sur une map réunissant 150 joueurs ;
Destiny 2 : jeu de tir à la première personne dans un univers de science-fiction où tu incarnes un gardien protégeant la dernière cité sur Terre, attaquée par des forces ennemies ;
Eve Online : joue un personnage partant à la conquête de l’univers où tu devras choisir entre attitude pacifiste et attitude meurtrière afin de dominer la galaxie et d’affronter les autres joueurs.
Fortnite  Battle Royale : l’objectif du jeu est d’être le dernier sur une carte de plus en plus restreinte et de finir comme le dernier debout en alliant tirs et construction de forteresses.
Heartstone : jeu de cartes à collectionner en ligne où l’objectif est de rendre le contrôle d’un champ de bataille en invoquant de serviteurs et en lançant des sorts.
League of Legends : jeu de stratégie où deux équipes de champions s’affrontent dans un univers fantastique ;
Smite : arènes de bataille en ligne fondé sur diverses mythologies et où tu incarnes une déité ;
Starcraft 2 : jeu de stratégie en temps réel où tu affrontes d’autres joueurs au sein d’une galaxie ;
Teamfight Tactics : dérivé de League of Legends, il s’agit d’un jeu de tactique et de stratégie où tu affrontes sept adversaires sur un plateau en ligne et l’objectif est d’être le dernier en vie ;
Valorant : jeu FPS tactique où tu représentes un agent aux capacités uniques et en équipe de cinq, tu affrontes d’autres joueurs en tentant de poser des bombes et de désamorcer les vôtres ;
World of Tank : prise de contrôle d’un tank de la Seconde Guerre Mondiale afin d’y affronter d’autres joueurs.
Cette liste de jeux est bien sûr non exhaustive et reprend des exemples de jeux disponibles en free-to-play. Il existe aussi d’autres jeux multijoueurs payants et funs : Ark, Fina Fantasy VII, Rocket League, Total War, World of War Z, Worms W.M.D.
Comme pour tout, veille à respecter un équilibre : les jeux vidéo, on adore mais jouer tous les jours jusqu’aux petites heures du matin, ce n’est peut-être pas le plus raisonnable !
N’hésite pas à nous contacter si tu as des questions sur la thématique « jeunes & jeux vidéo » ! 🙂

La responsabilité des animateurs

Tu animes des enfants dans le cadre de stages, plaines, camps Scouts, Patros ou autres ? On t’a souvent dit que tu étais « responsable » de ces enfants lorsqu’ils sont sous ta surveillance, mais de quel type de responsabilité parle-t-on, exactement ? Et que se passe-t-il si un dommage est causé ? Des assurances peuvent-elles te protéger ? On t’explique tout ça !
Les responsabilités
Lorsque tu causes un dommage, ta responsabilité peut être « engagée », autrement dit « mise en cause » et ce sous différentes formes selon les actes commis.
On parle de responsabilité pénale lorsqu’il faut rendre des comptes (sous forme de peine) à l’ensemble de la société après avoir mal agi et enfreint les règles, par exemple en ayant frappé quelqu’un ou en ayant commis un vol.
On parle de responsabilité civile lorsqu’il faut indemniser la victime d’un dommage que l’on a causé, par exemple après lui avoir cassé le bras par accident. Dans le cadre d’un travail d’animateur, au-delà de ta propre responsabilité civile, tu portes également celle des enfants que tu as sous ta garde. Tu as un devoir de surveillance envers eux, s’il leur arrive quelque chose sous cette surveillance, il en va donc de ta responsabilité. Si tu es mineur, la responsabilité civile pèse soit sur les autres animateurs majeurs, soit sur tes parents.
Et enfin, on parle parfois de co-responsabilité puisqu’une action peut être intentée en justice sur le plan pénal et le plan civil en même temps.
La protection de ta responsabilité civile
Principes
Que tu sois volontaire ou jobiste, tu es protégé par la loi sur le plan civil. Ce qui veut dire que tu es «immunisé» en cas de faute légère et occasionnelle commise dans le cadre de ton rôle d’animateur, qu’importe que le préjudice soit physique (par exemple : fracture du bras d’un animé lors d’une activité), matériel (par exemple : destruction de matériel loué sans intention) ou moral (par exemple : traumatisme d’un animé suite à une chute). C’est donc ton employeur/ l’organisation pour laquelle tu es volontaire qui supportera financièrement les conséquences.
Par contre, si tu commets une telle faute en dehors du cadre de ton rôle d’animateur (par exemple : en dehors de tes heures de travail), tu n’es plus couvert par cette protection et tu seras tenu responsable de tes actes.
Limites
Sache que cette protection de ta responsabilité civile n’est pas totale. Tu seras jugé responsable si le dommage causé à autrui dans l’exercice ton rôle résulte d’un/une :
Dol, c’est-à-dire une faute intentionnelle commise de mauvaise foi (par exemple : inciter les animés à boire de l’alcool) ;
Faute grave (par exemple : oublier d’administrer les médicaments d’un animé) ;
Faute légère habituelle (par exemple : manquer régulièrement d’eau sur le lieu d’activité).
Les assurances
Deux assurances peuvent intervenir si les dommages ne sont pas couverts par l’assurance obligatoire souscrite par ton organisation/ ton employeur :
Ton assurance RC vie privée ou celle de tes parents (non obligatoire). Si toi ou tes parents n’en disposez pas, vous devez vous-mêmes réparer le préjudice subi ;
L ’assurance du véhicule impliqué dans un accident de la circulation (obligatoire). L ’assurance s’occupera donc de la réparation du dommage mais cela n’est pas sans conséquence pour autant (acquittement de la franchise ou augmentation du bonus-malus).
Tu as des questions ou tu aimerais approfondir le sujet ? N’hésite pas à nous contacter !

Aller à la barre d’outils