Bourses d’études : le formulaire 2020-2021 est disponible

Si tes parents et toi vous êtes du genre à faire vos démarches administratives le plus tôt possible, sache que le formulaire pour introduire une demande de bourse d’études pour l’année 2020-2021 est disponible depuis quelques jours. Si vous êtes plutôt du genre à attendre la dernière minute, sache qu’il y a quand même une… Lire la suite
The post Bourses d’études : le formulaire 2020-2021 est disponible appeared first on Infor Jeunes.

Inscription et finançabilité : adaptations pour l’année académique prochaine

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles et l’enseignement supérieur n’y échappe pas. Un arrêté du Gouvernement de la Communauté française vient d’apporter quelques adaptations pour la prochaine rentrée académique. Cela pourrait te concerner !
L’organisation de l’année académique 2020-2021 dans l’enseignement supérieur de plein exercice (universités, hautes écoles et écoles supérieures des arts) connait quelques adaptations importantes, concernant :
L’inscription et le paiement des frais d’inscription
La finançabilité
Inscription et paiement des frais d’inscription
Vu les circonstances de cette fin d’année académique 2019-2020, il est possible que certaines évaluations soient reportées. Et en principe, en cas de report des évaluations pour cas de force majeure, la date limite d’inscription est reportée au 30 novembre.
Étant donné qu’il est possible que la délibération de l’année académique 2019-2020 ait lieu après le 30 novembre, les étudiants concernés par cette délibération tardive auront jusqu’au 15 février 2021 pour s’inscrire à l’année académique 2020-2021.
La date limite pour le paiement des frais d’inscription est dès lors également soumise à ce prolongement jusqu’au 15 février.
Finançabilité
Quels que soient les résultats d’un étudiants « en fin de cycle », cet étudiant sera réputé finançable pour l’année académique prochaine (2020-2021).
Par étudiant en fin de cycle, on entend l’étudiant inscrit en dernière année d’un/une :
Bachelier de type court (3 ans) ;
Master ;
Bachelier de spécialisation ;
Master de spécialisation ;
Agrégation.
L’objectif de cette mesure (qui ne sera d’application QUE pour l’année 2020-2021) est d’éviter que ces étudiants deviennent non-finançables alors qu’ils étaient sur le point de réussir leurs études, en sachant que cette fin d’année académique a été particulièrement problématique (cours à distance entraînant beaucoup de cas de décrochage, session d’examens jugée très stressante voire même plus difficile, etc.).
Attention, les autres étudiants (par exemple : en deuxième année de bachelier) ne peuvent malheureusement pas bénéficier de cette souplesse.
Tu ne comprends pas ce qu’on entend par « finançabilité » ? Tu sauras tout par ici ! : -)
.
Tu as d’autres questions concernant les études supérieures ?Elles trouveront peut-être réponse dans notre FAQ !
Et si ce n’est pas le cas, n’hésite pas à nous contacter !

La chronique du mercredi : questions-réponses sur l’impact du coronavirus (part. 1)

Chaque mercredi, Infor Jeunes tient une chronique dans l’émission « Vivre ici » de VivaCité. On y aborde tous les sujets possibles et imaginables qui peuvent te concerner en tant que jeune : job étudiant, mobilité internationale, études, kots, … Retrouve ici, chaque semaine, le replay de l’émission !
Tu connais sans doute notre FAQ et plus particulièrement sa rubrique spéciale coronavirus. Job étudiant, enseignement, mobilité internationale, protection sociale,… Les mesures de restriction prises face au coronavirus impactent ton quotidien et de nombreux jeunes nous posent des questions à ce sujet. Alors, pour vous faire gagner du temps, on recense la plupart de ces questions dans cette FAQ ! 🙂
C’est donc autour de cette FAQ que s’est construite la chronique de ce mercredi puisqu’on a lu plusieurs questions-réponses à l’antenne !
Les questions du jour :
– Ai-je le droit de conduire pour m’entrainer pour le permis pratique ?– L’évènement auquel je devais assister a été annulé, quels sont mes droits ?– Je suis en secondaire, que se passe-t-il si je ne fais pas mes travaux à domicile ?– À cause du confinement, j’ai des difficultés pour rédiger mon mémoire/TFE, que puis-je faire ?

Enseignement sup’ : quelles sont les dernières nouvelles ?

Tu attendais ça avec impatience, le sort de la fin de l’année académique a enfin été clarifié par les autorités. De nombreuses dispositions ont été adoptées par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, on fait le point pour toi !
Le 27 avril, une date clé
Les examens de juin sont bel et bien maintenus. Par contre, il est impossible à l’heure actuelle d’affirmer qu’ils se feront « en présentiel », c’est-à-dire dans l’établissement ; cela dépendra des prochaines directives du Conseil National de sécurité et des choix de chaque établissement. Par contre, il est évident que les étudiants ne peuvent pas rester dans le flou jusqu’en juin. C’est pourquoi, pour le 27 avril 2020 au plus tard, tous les étudiants doivent connaitre :
La date de leurs examens ;
Le contenu de chaque évaluation (contenu qui doit d’ailleurs être adapté en fonction des cours qui auront pu être suivis en présentiel et/ou à distance) ;
Les conditions pratiques de l’évaluation (présentiel, à distance ou mixte).
À l’université, une semaine blanche sera organisée entre la fin des activités d’apprentissage et les examens. En haute école, par contre, cela n’est pas encore confirmé.
Le prolongement de l’année académique
Tu as certainement entendu parler de la possibilité de prolonger l’année académique pour récupérer le « retard » occasionné par la crise. Un délai maximum a été établi : ce prolongement ne pourra pas aller au-delà du 10 juillet.
Les reports possibles
En dernier recours et dans l’intérêt des étudiants, les établissements peuvent reporter une partie des activités pédagogiques (cours, stages, travaux, mémoires) sur le « troisième quadrimestre » (juillet-août-septembre). Cela doit notamment permettre aux étudiants qui devaient être diplômés cette année de l’être effectivement, et de ne pas perdre de temps.
En dernier recours toujours, et uniquement pour les étudiants en dernière année, la session peut être prolongée de 4 mois et demi maximum. Cette mesure a pour but de permettre à cet étudiant de finir son année (et donc ses études) sans devoir s’inscrire à la prochaine et ainsi payer à nouveau des frais d’inscription.
Les stages
Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a deux types de stages, les stages dits « traditionnels » et les stages pour professions règlementées (dentiste, médecin, vétérinaire, pharmacien, infirmier responsable de soins généraux, sage-femme, architecte). Les dispositions varient donc selon le type de stage.
Pour les stages traditionnelsLa FWB invite les jurys à remplacer ou compléter le stage par des activités pédagogiques alternatives. Si ce n’est pas possible, plusieurs possibilités ont été avancées :
Report sur le 3ème quadrimestre; 
Report sur le 1er quadrimestre de l’année académique 2020-2021 (grâce à la prolongation de session évoquée dans le point « les reports possible ») ;
Report du stage sur le parcours académique de l’étudiant 2020-2021 ;
Octroi d’une dispense si l’étudiant a déjà réussi au moins 75% du volume du stage prévu par la réglementation.
Pour les stages concernant les professions réglementéesL’accès aux professions concernées étant strictement règlementé, il est conseillé aux établissements de maintenir ou reprendre les activités de stage en donnant priorité aux étudiants qui devraient être diplômés cette année, afin de ne pas retarder leur entrée sur le marché du travail. Cependant, il est parfois impossible de poursuivre le stage. Lorsque c’est le cas, plusieurs possibilités ont été avancées :
Récupérer certaines heures de stage non-prestées durant la suite des études (lorsqu’il ne s’agit donc pas de la dernière année de l’étudiant) ;
Étaler les périodes de stage sur le 3ème quadrimestre ;
Élargir le nombre d’heures journalières où l’étudiant peut être en stage afin de compenser plus rapidement les heures de stage non prestées ;
En dernier recours, la prolongation de session (comme évoquée dans le point « Les reports possibles) peut être invoquée.
La valorisation du volontariat en heures de stage
De nombreux étudiant se portent volontaires pour venir en aide aux hôpitaux et autres centres de soins. Les jurys sont invités à examiner la possibilité de valoriser ce volontariat en tant qu’heures de stage (en totalité ou en partie) ainsi que les compétences acquises durant cette période. Évidemment, il faut impérativement pouvoir démontrer :
L’adéquation entre la nature des tâches effectuées et celles qui sont prévues par la législation relative aux stages ;
L’existence d’un encadrement pédagogique.
Les TFE et mémoires
En cette période de crise sanitaire, l’accès aux bibliothèques, aux labos et aux salles informatiques est limité (voire même interdit !) et la collecte de données sur le terrain est plus difficile, ce qui peut compliquer la rédaction de ton mémoire. Pour cela, il est demandé aux promoteurs et aux établissements d’évaluer, au cas par cas, si une adaptation des objectifs à remplir n’est pas opportune.
Les examens d’entrée (médecine et dentisterie)
L’examen d’entrée en médecine et dentisterie prévu le 3 juillet est annulé. La première épreuve aura finalement lieu le 28 août et la deuxième le 14 octobre.
Source :Dispositions pratiques en vigueur dans l’Enseignement supérieur pour la fin de l’année académique 2019/2020.

Aller à la barre d’outils