Examen d’entrée en médecine et dentisterie dédoublé: l’ARES accorde une seconde chance aux étudiants

L’an dernier 641 étudiants sur les 3473 présents réussirent l’examen d’entrée en médecine et dentisterie.  Soit un taux de réussite de 18,47%.  Si ce résultat faisait les affaires de la Ministre Fédérale de la Santé – il y avait moins de lauréats que de numéros INAMI disponibles -, les recalés n’avaient guère le choix: se réorienter ou retenter leur – dernière – chance d’intégrer la fac de médecine ou de dentisterie l’année suivante.  Les choses changeront dès la prochaine échéance, si le Conseil d’Etat n’y fait pas obstacle.

L’ARES (Académie de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) a en effet décidé de dédoubler l’examen. Une épreuve en juillet et une en septembre.  Ce qui laisse la possibilité aux recalés de juillet de retenter leur chance en septembre. Une seconde session en somme.

Bien que sur une période de cinq années académiques, il n’est possible de présenter l’examen d’entrée que durant deux années académiques maximum, le nombre d’épreuves présentées au cours d’une même année académique n’est pas limité. Il est donc vivement recommandé de présenter l’épreuve dès juillet.

Concrètement un aspirant médecin/dentiste pourra présenter jusqu’à 4 fois – contre 2 actuellement – l’épreuve d’admission.

Pour en savoir plus sur l’examen d’entrée https://goo.gl/U95XNM

#enseignement #enseignementsupérieur #médecine #dentisterie #examendentrée #ares

Source : L’examen d’entrée en médecine dédoublé, en juillet et septembre – Le Spécialiste

Une question, suggestion ou même une critique? Fais entendre ta voix!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.